F1-Bakou/ EL3: Bottas s’affirme, Verstappen en difficulté

F1-Bakou/ EL3: Bottas s’affirme, Verstappen en difficulté

Après les deux premières séances d’essais pour le Grand Prix d’Azerbaïdjan menées par Verstappen, cette nouvelle séance était attendue et laissait planer le suspense. Malheureusement pour le pilote Red Bull, des soucis mécaniques ne lui ont pas permis de réitérer ses performances de la veille, laissant le champ libre à Bottas qui a réalisé de très beaux essais tout comme Räikkönen. Tout est encore possible pour les Qualifications.

La piste s’était avérée très poussiéreuse, et de nombreux pilotes, dont Vettel, ont dû utiliser les échappatoires lors des essais libres 1 et 2. Pour cette dernière séance d’essais, les pilotes ont principalement choisi les gommes medium au démarrage. Un choix qui n’est pas stratégique pour le Grand Prix mais qui permet de nettoyer la piste.

Par ailleurs, une modification notable a été apportée sur le circuit, le vibreur installé à l’entrée de la chicane étroite a été supprimé et remplacé par de la peinture. Lors des essais de vendredi, les pilotes passaient dessus pour gagner du temps prenant le risque d’abîmer leur monoplace. C’est dans cette même chicane que le pilote de Force India, Sergio Pérez et celui de Renault, Jolyon Palmer avaient tapé le mur.

Bottas mène la séance

En première partie de ces essais, c’est Bottas qui mène la danse avec un chrono de 1’44’’522 suivi de Hamilton à 0,2 s. Daniil Kvyat, pilote de Toro Rosso, passé assez inaperçu hier fait un bon début de séance. Les pilotes de Force India semblent assez à l’aise sur le parcours et parviennent à rester dans des chronos leur permettant de pointer provisoirement en 3e et 4e position après 25 minutes d’essais. Ocon finit avec le 5e chrono mais son coéquipier seulement avec le 10e temps.

Après une demi-heure d’essais, Massa (Williams) tient un bon rythme et parvient à se placer à seulement 0,1s de Bottas qui est alors en super-tendres mais n’améliore pas son chrono.

Au même moment, Vettel et Hamilton sont au coude-à-coude mais seulement à la 5e et 6e place. Le pilote allemand semble avoir des soucis sur sa Ferrari. Son coéquipier Räikkönen ne rencontre pas les mêmes problèmes et parvient à rester en 3e puis 4e position.

Hamilton revient sur la piste à 20 minutes de la fin avec des pneus super-tendres et s’empare du meilleur chrono en 1’43″348. Mais son coéquipier finlandais améliore encore son temps et descend le chrono de tête sous la barre des 1’43. Il est suivi de très près par Räikkönen et Hamilton. Le trio de tête restera inchangé jusqu’à la fin.

Soucis chez Red Bull

Alors qu’il avait largement mené les essais du vendredi, en gomme tendre, Verstappen est timide sur la première partie de séance. Il change ses pneus pour des super-tendres avant la fin de la première demi-heure mais n’est qu’en 16e position. Il les change de nouveau à 20 minutes de la fin et ressort avec des neufs mais le pilote suspecte un problème avec son moteur et indique entendre un bruit suspect à l’approche du rupteur. Il parvient à décrocher le 3e temps provisoire tout en échangeant avec son équipe sur ce souci. Cependant Verstappen est contraint de se garer, victime d’une panne électronique. « Tout s’est arrêté », déplore le pilote Red Bull, en espérant que les mécaniciens puissent remettre en état sa monoplace avant les qualificatives. Son coéquipier, Ricciardo qui avait terminé avec les 2e et 3e temps hier, après une séance mitigée finit par décrocher le 4e chrono.

Coup dur pour Jolyon Palmer

Jolyon Palmer est le premier sorti déterminé à faire oublier son crash d’hier. Mais seulement peu de temps après le lancement des essais, il est contraint de s’arrêter dans l’échappatoire car sa Renault est en feu. L’équipe de Renault va avoir du pain sur la planche pour remettre la voiture en état avant la qualification et le pilote qui a déjà manqué une bonne partie des EL2 hier n’aura pas une très grande préparation.

Les problèmes de frein chez Haas ne semblent pas résolus

Le pilote français a de nouveau rencontré des difficultés avec ses freins et, comme lors des deux premières séances, il a été obligé de prendre l’échappatoire au numéro 8 et n’a pas pu dérouler comme prévu.

La Rédaction MSPORTS.