Alonso signe avec GM et va disputer les 24 Heures de Daytona

Alonso signe avec GM et va disputer les 24 Heures de Daytona

Fernando Alonso aurait signé un contrat avec General Motors pour piloter un prototype Cadillac lors des 24 Heures de Daytona en janvier. L’Espagnol avait déjà disputé l’édition 2018 de l’épreuve avec United Autosports, l’équipe de Zak Brown. Alors qu’il avait roulé en LMP2, il va désormais découvrir le règlement Daytona Prototype (DPi).

C’est au sein de Wayne Taylor Racing qu’Alonso devrait disputer cette deuxième participation au Rolex 24. L’équipe aurait prévu de l’associer à Jordan Taylor et Renger van der Zende, avec aucun autre objectif que la victoire. Et ce n’est pas tout, puisque Alonso aurait signé avec cela un contrat le liant à General Motors, ce qui impliquerait presque automatiquement un moteur Chevrolet pour sa participation à l’Indy 500.

En effet, McLaren engagera une monoplace aux 500 Miles d’Indianapolis, et le choix du motoriste n’a pas encore été dévoilé. Seuls Chevrolet et Honda sont engagés, et la relation entre McLaren et Honda (la division F1 en tous cas) est très mauvaise. Dès lors, l’accord avec Chevrolet serait positif pour toutes les parties. Une annonce en ce sens devrait intervenir la semaine prochaine, ou en tous cas dans la première quinzaine de décembre.