24H du Mans, Qualifs 1: Toyota en pole position provisoire

24H du Mans, Qualifs 1: Toyota en pole position provisoire

Toyota Gazoo Racing a réalisé le meilleur temps de la première séance de Qualifications des 24 heures du Mans. Kamui Kobayashi au volant de la Toyota TS050 Hybrid numéro 7 a signé le meilleur temps en 3’17”161.

L’Engineering BR1 n°17 de l’équipe russe SMP n’était qu’à 0,472s de la Toyota de tête, tandis que Rebellion Racing s’est classée troisième avec la R13 Rebellion n°3.

La première séance des Qualifications a été marquée par l’accrochage entre la voiture DragonSpeed no 31 et la Toyota no 7 pilotée par Mike Conway à 45 minutes de la fin lorsque la première s’est arrêtée sur la chicane et que la Toyota l’a heurtée.

Les voitures sont retournées aux stands pour être réparées et, miraculeusement, les deux équipes ont repris la piste avant la fin de la séance.

Malgré l’incident, DragonSpeed a été la voiture LMP2 la plus rapide lors de la première séance de Qualifications avec un chrono de 3:26.852, seulement 0.131s devant la Gibson A470 Alpine Matmut de Signatech N°36. L’équipe américaine United Autosports – qui est confirmée pour rejoindre le FIA WEC pour la saison 2019/2020 – s’est classée troisième.

Il n’y avait que 1,32s entre les huit premières voitures du LMGTE Pro à la fin de la séance qualificative du mercredi soir, mais c’est Harry Tincknell du Ford Chip Ganassi Team UK n°67 qui a pris le dessus sur Alex Lynn de l’Aston Martin Racing avec un temps de 3:49.530 pour la dernière étape de la séance.

Lynn a mené le peloton en début de séance, mais la nature extrêmement compétitive de la catégorie LMGTE Pro a finalement vu l’Aston Martin Vantage AMR n° 91 chuter à la troisième place, 0,062s devant la Porsche 911 RSR n° 91 du Porsche GT Team.

En LMGTE Am, c’est la Porsche 911 RSR Dempsey-Proton n°88 qui a fait le meilleur temps en 3:52.454, 0.296s devant le Team Project 1 dans une voiture similaire. Le troisième meilleur temps a été la deuxième participation de Dempsey Proton au WEC – la voiture n° 77 – ce qui en a fait une session de qualification extrêmement réussie pour l’équipe.